Le Racing dans la presse

Le calendrier, la billetterie, les déplacements ...
Sebeuh93
Messages : 3497
Inscription : 08 janv. 2010, 22:42
Contact :

Re: Le Racing dans la presse

Message par Sebeuh93 » 15 avr. 2016, 12:09

Beau montage... tu mets le logo des Huns sur une maquette du Plessis :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
plektor
Messages : 3683
Inscription : 05 mai 2011, 08:50
Localisation : Versailles

Re: Le Racing dans la presse

Message par plektor » 15 avr. 2016, 12:15

Sebeuh93 a écrit :Beau montage... tu mets le logo des Huns sur une maquette du Plessis :mrgreen:
C'est exactement ça :mrgreen:

Image

Avatar de l’utilisateur
plektor
Messages : 3683
Inscription : 05 mai 2011, 08:50
Localisation : Versailles

Re: Le Racing dans la presse

Message par plektor » 12 mai 2016, 18:12


dorgda
Messages : 9191
Inscription : 27 déc. 2011, 17:36

Re: Le Racing dans la presse

Message par dorgda » 23 mai 2016, 18:41

Ils veulent « casser la gueule » au speaker du Racing 92 !
23 mai 2016 David Demri 0 Comment
Dans son édition du jour, le quotidien L’équipe évoque l’enthousiasme débordant et parfois gênant du speaker du Racing 92, durant les matches à Colombes.

Ses agissements peuvent parfois agacer les équipes visiteuses et leurs supporters. En effet, ce-dernier n’hésite pas à crier dans le micro pour lancer l’ambiance dans les tribunes de Colombes, parfois même en plein jeu.

Interrogé dans les colonnes du quotidien sportif, ce-dernier estime ne pas être en dehors des règles de la Ligue Nationale de Rugby. Il regrette la création d’une page Facebook incitant les gens à lui casser la gueule.

« Je ne suis pas un abruti. Rendez-vous compte, il y a avait une page Facebook « pour qu’on casse la gueule du speaker du Racing » avec ma photo, c’est grave. Je suis un personnage public donc ça peut faire partie du jeu, mais je le répète, je respecte strictement les règles et je ne tolère pas qu’on me fasse passer pour un tricheur. »

Avatar de l’utilisateur
plektor
Messages : 3683
Inscription : 05 mai 2011, 08:50
Localisation : Versailles

Re: Le Racing dans la presse

Message par plektor » 23 mai 2016, 19:41

Lui casser la gueule c'est peut-être un peu violent, mais ouais, il faut qu'il la ferme.

Et non, il ne respecte pas les règles.
Je suis retombé sur la charte en recherchant la règle départageant les équipes à égalité, le speaker n'a pas à encourager l'équipe ou lancer les chants de spectateurs.
Or Éric le fait à chaque engagement.

J'ai pas vu dans l'Équipe par contre.

http://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Le- ... rop/680531
L'article complet dans le numéro de demain je suppose.
Dans l'ambiance parfois tristounette de Colombes, le speaker du Racing 92 détonne par son enthousiasme. Agaçant pour quelques-uns, il a pu déborder dans un passé lointain mais il s'est fait apprécier des supporters fidèles pour son énergie et sa passion. Un sacré personnage.

Un après-midi comme il les aime. Une large victoire des Ciel et Blanc, six «eeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeessais» de ses protégés, une météo clémente en cette triste fin de mai dans la région parisienne, le tout dans une ambiance plus joviale que d’habitude dans le vétuste stade de Colombes. Eric, le speaker, polo aux couleurs du Racing sur les épaules, a apprécié le match face à Pau samedi (43-13).

Ça s’est vu et ça s’est entendu. De ses premières annonces à plus d’une heure du coup d’envoi aux animations de fin de match, difficile de passer à côté de la voix du club francilien. Il y a les classiques du métier – quelques pubs, l’annonce des compos et des points marqués – et il y a le rôle d’animateur qu’Eric, comédien de métier, prend très à cœur. «J’en fais beaucoup, je braille, mais c’est mon rôle d’être too much», reconnaît-il lui-même.

Son omniprésence vocale a tendance à agacer les visiteurs et une (petite) partie des spectateurs occasionnels d’Yves-du-Manoir. «Des "Racing!" lancés en plein match, il harangue le public sans arrêt, c’est pénible et répétitif», témoigne un supporter de Toulon qui vit en région parisienne et a l’habitude d’aller voir son équipe à Colombes, ou à Lille quand l’affiche est délocalisée, comme ce fut le cas le 26 mars dernier.

Ce jour-là, quand Dan Carter aplatit et transforme à la 77e minute l'essai (supposé) de la victoire, Eric suit ses habitudes, avec le petit plus d’intensité que le contexte lui autorise: il annonce l'auteur des points, le score (20-18 en l'occurrence) et conclut d'un "Racing" pour inciter le public à suivre cet encouragement, au moment où Michalak effectue son renvoi. Pas déstabilisant car les Toulonnais l’ont finalement emporté 21-20 à la sirène, mais surprenant au premier abord.

«Contrairement à ce que je peux entendre ou lire, je respecte scrupuleusement les règles de la Ligue et je suis la charte du speaker, martèle Eric. Dire que je parle pendant le match, que je chante ou que je siffle en dehors de ce qui est autorisé, je ne l’accepte pas.» Au bout du téléphone, le rythme et le registre des mots sont soutenus, on reconnaît l’homme passionné qui anime Yves-du-Manoir un week-end sur deux. Il se dit victime d’une injustice dans sa réputation, décrite plus haut par un supporter de Toulon. «On stigmatise le mec de Colombes car j’allais trop loin à une époque, mais c’est terminé tout ça.»

À l’époque en question, après la remontée du club francilien en Top 14, en 2009, alors "ambianceur" en tribune, micro en main, il se faisait entendre tout le match, au-delà des limites du fair-play. Un débordement qui vaudra au club des remontrances de la LNR et même une amende de 4000 euros quelques mois plus tard pour «usage du micro contraire au règlement». «Après cela, je n’ai plus été en dehors des clous.» En effet, plus aucune sanction pour le club et un règlement respecté à la lettre. Eric est entretemps devenu le speaker officiel du club.

«Mais des gens continuent de me faire payer ce que j’ai pu faire avant, regrette-t-il. Je ne suis pas un abruti. Rendez-vous compte, il y a avait une page Facebook "pour qu’on casse la gueule du speaker du Racing" avec ma photo, c’est grave. Je suis un personnage public donc ça peut faire partie du jeu, mais je le répète, je respecte strictement les règles et je ne tolère pas qu’on me fasse passer pour un tricheur.»

Contre Pau samedi dernier, on n’a noté aucun débordement au bord du terrain, et même une ambiance très bon enfant sur le banc de touche quand Nyanga et Carter ont pu prendre le relais au micro.

C’est plutôt une sono assourdissante avec en bonus des coups de trompette intempestifs qui rend l’ambiance artificielle. Mieux vaut avoir les tympans solides quand un Ciel et Blanc marque un essai. «On joue dans un stade désaffecté, tu n’as aucune acoustique, aucune résonnance, explique Francis, supporter fidèle du Racing. On a un public un peu mou, qu’on n’arrive pas à entraîner avec nous, et la sono est catastrophique.» «Même celle de ma 4L est meilleure», en rigole Eric, qui doit composer avec ce contexte délicat pour animer l’avant, le pendant et l’après-match.

«Ça peut en déranger certains mais ça n’est jamais abordé entre les groupes de supporters et les supporters adverses ne nous en parlent pas plus que ça. Eric fait partie du club, il est apprécié du staff et des joueurs, c’est un passionné qui vit les choses à fond et il fait tout ce qu’il peut pour faire monter l’ambiance.»

Les «est-ce que vous êtes lààààà ?» ou les «tout le monde debout» sont – il est vrai – timidement suivis, en attendant la livraison de l’Arena 92, prévue pour septembre 2017. L’écrin est à la taille d’Eric, qui n’anime pas que Colombes, loin de là. XV de France, Coupe du monde des moins de 20 ans, rugby à 7, mais aussi du foot et du hockey, on le retrouve un peu partout depuis 10 ans. Bordelais d’origine, il tiendra le micro au Matmut Atlantique lors de l’Euro cet été. «Croyez-vous qu’on me confierait de telles responsabilités si je ne faisais que sortir des clous avec le Racing ? Je fais des choses différentes, j’en rajoute mais c’est comme ça que je vois ce métier.»
Il est magique ce gars. Depuis 6 ans tous les supporters visiteurs remarquent ses cris débiles, on a pris une amende, y a une page Facebook ... mais non, lui est droit dans ses bottes : ce sont les autres qui ont tort.

La charte de la LNR :
Il est interdit au speaker de faire :
- pendant le déroulement du match : toute déclaration, annonce ou commentaire tendant à encourager le public du club recevant,
Je vous laisse juger de sa culpabilité ...

Après l'article en rajoute, la sono n'est plus assourdissante et il n'y a plus de boucle micro/HP pour les chants de supporters. Heureusement !

Avatar de l’utilisateur
vincent
Messages : 1628
Inscription : 12 sept. 2009, 23:17
Localisation : Au bar.

Re: Le Racing dans la presse

Message par vincent » 23 mai 2016, 21:28

plektor a écrit :il n'y a plus de boucle micro/HP pour les chants de supporters. Heureusement !
De moins point de vu. Cette boucle est bien plus honteuse que le speaker. Au moins lui est passionné par le club et au vu de son CV il doit pas être si nul.
champion du challenge pronostic 2013 / 2014 / 2015 / 2017

Depuis 1882

Avatar de l’utilisateur
plektor
Messages : 3683
Inscription : 05 mai 2011, 08:50
Localisation : Versailles

Re: Le Racing dans la presse

Message par plektor » 23 mai 2016, 21:30

Ah ouais c'est clair que c'était pire ! Je comprends même pas comment ça a pu venir à l'idée du club de faire un truc pareil.

Mais pour moi c'est fini. À moins qu'ils ne diffusent qu'en tribune nouvelle.

Gorkh
Messages : 2859
Inscription : 14 sept. 2009, 00:19
Localisation : Montrouge

Re: Le Racing dans la presse

Message par Gorkh » 23 mai 2016, 22:49

plektor a écrit :Ah ouais c'est clair que c'était pire ! Je comprends même pas comment ça a pu venir à l'idée du club de faire un truc pareil.

Mais pour moi c'est fini. À moins qu'ils ne diffusent qu'en tribune nouvelle.
Perso, je suis assez d'accord avec ce fameux Eric. Il s'est largement calmé depuis sa première saison et demi à Colombes. On peut le trouver lourd dingue mais il ne me le semble pas plus que la majorité des speakers du Top 14.

Avatar de l’utilisateur
plektor
Messages : 3683
Inscription : 05 mai 2011, 08:50
Localisation : Versailles

Re: Le Racing dans la presse

Message par plektor » 24 mai 2016, 08:33

Non, les encouragements en cours de match (uniquement lors des engagements, encore heureux !), c'est l'unique exemple en Top 14 il me semble.

Avatar de l’utilisateur
dhammadanam
Messages : 1436
Inscription : 08 déc. 2015, 18:55

Re: Le Racing dans la presse

Message par dhammadanam » 24 mai 2016, 10:39

Ca fait partie du Racing Bashing de cette année à mon sens, même si je trouve qu'il parfois borderline, ca reste un speaker (et de facto être humain).

La fédé' devrait prendre la main sur cette histoire de page Fb et porter plainte contre X :evil:

Remember that ...

Image
.Image.

Répondre