Chris MASOE

Pour parler d'un joueur en particulier ...
Anonyme du 92
Messages : 1037
Inscription : 04 sept. 2014, 15:13

Re: Chris MASOE

Message par Anonyme du 92 » 01 févr. 2016, 16:56

plektor a écrit :C'est officiel, l'option pour 2016/17 est levée :)

http://www.rugbyrama.fr/rugby/transfert ... tory.shtml
Très bonne nouvelle.

Sebeuh93
Messages : 3450
Inscription : 08 janv. 2010, 22:42
Contact :

Re: Chris MASOE

Message par Sebeuh93 » 01 févr. 2016, 17:16

Anonyme du 92 a écrit :
plektor a écrit :C'est officiel, l'option pour 2016/17 est levée :)

http://www.rugbyrama.fr/rugby/transfert ... tory.shtml
Très bonne nouvelle.
Reste à trouver qui l'accompagnera au poste.
Il nous faudrait une grosse pointure... et intégrer au fil de l'eau Godener (si il reste sur ces dernières prestations).

Avatar de l’utilisateur
Stall
Messages : 742
Inscription : 12 sept. 2013, 16:16

Re: Chris MASOE

Message par Stall » 01 févr. 2016, 17:30

Sebeuh93 a écrit :
Anonyme du 92 a écrit :
plektor a écrit :C'est officiel, l'option pour 2016/17 est levée :)

http://www.rugbyrama.fr/rugby/transfert ... tory.shtml
Très bonne nouvelle.
Reste à trouver qui l'accompagnera au poste.
Il nous faudrait une grosse pointure... et intégrer au fil de l'eau Godener (si il reste sur ces dernières prestations).
Tu tables sur un départ de Claassen ?
Y a quand même eu du mieux dans ses derniers matchs...

Sebeuh93
Messages : 3450
Inscription : 08 janv. 2010, 22:42
Contact :

Re: Chris MASOE

Message par Sebeuh93 » 01 févr. 2016, 17:49

Stall a écrit :Tu tables sur un départ de Claassen ?
Y a quand même eu du mieux dans ses derniers matchs...
Suis un fou, moi :twisted:

mayflower
Messages : 104
Inscription : 07 mars 2010, 14:55

Re: Chris MASOE

Message par mayflower » 01 févr. 2016, 17:51

Sebeuh93 a écrit :
Anonyme du 92 a écrit :
plektor a écrit :C'est officiel, l'option pour 2016/17 est levée :)

http://www.rugbyrama.fr/rugby/transfert ... tory.shtml
Très bonne nouvelle.
Reste à trouver qui l'accompagnera au poste.
Il nous faudrait une grosse pointure... et intégrer au fil de l'eau Godener (si il reste sur ces dernières prestations).
D'après ce que j'ai compris ils veulent faire passer Godener au talon ... Après à voir si ça se fait ou pas ;)

dorgda
Messages : 8995
Inscription : 27 déc. 2011, 17:36

Re: Chris MASOE

Message par dorgda » 21 avr. 2016, 13:59

Cinq choses à savoir sur Chris Masoe (Racing 92)
Le 21/04/2016 à 12:00:00 | 7 Commentaires
Comme à Castres (2008-2012) et à Toulon (2012-2015), le troisième ligne Chris Masoe est devenu un taulier du Racing 92. À bientôt 37 ans, l'ancien All Black continue de briller. Avant la demi-finale de Coupe d'Europe face à Leicester (dimanche, 16h15), focus sur un sacré joueur et un drôle de personnage.

Chris Masoe, l'un des hommes forts du Racing cette saison. (Lahalle/L'Equipe)
Tombé au mauvais moment en Nouvelle-Zélande
Cela parait incompréhensible vu ses prestations en France depuis son arrivée en 2008 mais Chris Masoe, Samoan d’origine exilé en Nouvelle-Zélande, n’a pas pu faire carrière avec les All Blacks. 20 sélections, 8 titularisations et un rôle de doublure au Mondial 2007, rien de plus pour celui qui faisait pourtant le bonheur des Hurricanes en troisième ligne aux côtés de Rodney So’oialo et Jerry Collins, rien que ça. Numéro 7 dans sa franchise, il a été barré en sélection par un certain Richie McCaw et dépannait grâce à sa polyvalence.

Tantôt 7, tantôt 8, il se plie pourtant aux critères des deux postes. La preuve : il est devenu un numéro huit de référence en Top 14 dans la suite de sa carrière, loin des All Blacks. «Il comprend le jeu un peu mieux et un peu plus vite que les autres, et il sait se placer où il faut, dit encore de lui Laurent Labit, qui l’a eu sous ses ordres à Castres puis au Racing. Nous l’avons utilisé en numéro 8 pour les besoins de la cause, mais il serait encore meilleur en flanker, à défendre sur le premier rideau défensif, à récupérer des ballons sur les points chauds.» Sa vitesse, sa technique ballon en mains, sa puissance et son talent hors norme de plaqueur-gratteur sont les qualités les plus souvent citées quand on parle de lui.

McCaw-Masoe, une concurrence féroce. (Francotte/L'Equipe)
Bernard Laporte faisait ses compos autour de lui
Elu meilleur joueur du Top 14 par ses pairs en 2012, Chris Masoe rejoint la saison suivante l’armada toulonnaise. Malgré une grave blessure au genou qui l’a privé de la deuxième partie de saison 2013-2014, il s’est aussi fait une place au soleil sur la Rade, avec trois titres européens et un Bouclier de Brennus. «S’il était la seule étoile du vestiaire à Castres, il n’était qu’une star parmi les stars à Toulon. Mais il impose le même respect», admirait son agent Laurent Quaglia.

Au RCT, Bernard Laporte se plaisait à répéter qu’il plaçait son nom en premier dans ses compositions d’équipe avant de placer les autres joueurs autour de lui. Il a été l’avant le plus utilisé la saison dernière à Toulon, et son départ pour le Racing a surpris les supporters. «Je crois qu’on a fait une connerie, regrettait alors Mourad Boudjellal. C’est un mec bien, une bête de compétition qui réalise une saison surprenante, et je culpabilise un peu de n’avoir pas su proposer quelque chose en adéquation avec ses aspirations.» Des regrets qui ont dû s’accroitre devant la prestation majuscule de Masoe face à Toulon, le 10 avril dernier en quart de finale de la Coupe d’Europe (19-16).
C'est un fan de boxe
Avant le rugby, Chris Masoe s’est essayé à la boxe, avec huit combats amateurs entre 10 et 14 ans. Bilan ? Six victoires et deux défaites. «Aux points, précisait-il dans nos colonnes en 2007, à l’époque où il disputait la Coupe du monde avec les All Blacks. Je n’ai jamais été mis K.-O. Mais c’était trop dur. Au rugby, tu as quatorze potes avec toi. Sur le ring, tu es seul sans endroit pour te cacher.»

À Castres (2008-2012), il lui arrivait d'enfiler les gants pour quelques rounds avec Joe Tekori après les entraînements. «Mais les coaches (Travers et Labit à l'époque) n'aiment pas trop ça», en rigolait-il. Dans sa famille - il est issu d'une famille de onze enfants -, c'est son frère Maselino qui a fait carrière sur les rings, avec notamment une ceinture WBA des super-moyens en 2004 et des participations aux Jeux Olympiques de Séoul (1988), Barcelone (1992) et Atlanta (1996).

Prêt pour un combat avec Jean-Marc Mormeck ? (Caron/L'Equipe)
Un bon vivant, mais un gros bosseur
Chris Masoe traine derrière lui quelques soirées arrosées qui ont pu déraper. Comme après cette finale perdue du Super 14 en 2006 où, à l’aube, il est tout près d’en venir aux mains avec un client d’un pub de Christchurch. Une incartade qui lui vaudra 3000 dollars d’amende. S’il s'est calmé avec le temps, l’homme ne s’en cache pas, c’est un bon vivant, mais un bon vivant avec ses principes : «On peut boire quelques verres de trop, abuser un peu sur la nourriture mais je vois ça comme une déception après coup. Alors, je me punis le lendemain. Je me remets au boulot le lundi, je ne veux pas laisser tomber l’équipe parce que j’ai trop forcé deux jours avant. Je me punis et je sue pour l’équipe.»

«Il peut lui arriver de faire la fête, même jusque tard dans la nuit, mais il est le premier à la musculation, témoignait Alex Tulou, qui l’a côtoyé à Wellignton. Et il n’est pas content si ceux qui qui s’amusaient avec lui ne sont pas, eux aussi, à cent pour cent, le lendemain.» Car pour Masoe, l’esprit d’équipe passe au-dessus de tout. Lien entre les avants et les arrières, les anglophones et les francophones, les jeunes et les anciens, il devient, dans chaque club où il est passé, un élément fédérateur, un guide. Il comprend et parle le français, sauf devant les journalistes.
L'âge n'a pas d'importance
C’est une constante dans la carrière de Chris Masoe, tout est arrivé assez tard pour lui. Né en 1979, il attend ses 24 ans pour débuter avec les Hurricanes. Sa première sélection avec les All Blacks ? 26 ans. Aujourd’hui, à presque 37 bougies (il les soufflera le 15 mai), il semble encore en pleine forme. Le joueur rappelle que sa grave blessure fin 2013 lui a permis de se régénérer, mais pas que. «L’âge n’est qu’un chiffre, nous expliquait-il récemment. Tant que le corps suit, que le mental est là et que j’aime jouer au rugby… Je prends du plaisir, donc c’est le plus important. Je sens plus les douleurs après les matches aujourd’hui mais je prends soin de mon corps. Jouer jusqu’à 40 ans ? Je ne sais pas, on verra.» Jusqu’à 38, c’est acquis, car Masoe est lié au Racing jusqu’à la fin de la saison prochaine.

Avatar de l’utilisateur
plektor
Messages : 3683
Inscription : 05 mai 2011, 08:50
Localisation : Versailles

Re: Chris MASOE

Message par plektor » 12 mai 2016, 12:15

http://www.rugbyrama.fr/rugby/champions ... tory.shtml
Lorsque sa signature a été annoncée à la fin de l'exercice précédent, certains commentaires venus d'ici et là parlaient de pré-retraire.
:oops:

Avatar de l’utilisateur
plektor
Messages : 3683
Inscription : 05 mai 2011, 08:50
Localisation : Versailles

Re: Chris MASOE

Message par plektor » 13 mai 2016, 12:30

Image

Avatar de l’utilisateur
plektor
Messages : 3683
Inscription : 05 mai 2011, 08:50
Localisation : Versailles

Re: Chris MASOE

Message par plektor » 18 juil. 2016, 19:45

Image

On doit s'approcher de la fin pour ce qui est du Top 3, reste Tameifuna.

Meilleur trio 8-9-10 (selon le Midol), ça aide pour gagner le championnat ^^

Anonyme du 92
Messages : 1037
Inscription : 04 sept. 2014, 15:13

Re: Chris MASOE

Message par Anonyme du 92 » 31 mai 2017, 12:18

Après son doublé et sa transformation samedi dernier lors de la demi-finale, Masoe jouera finalement un dernier match jeudi avec les Barbarians contre l'Ulster.

Répondre