Louis Dupichot

Pour parler d'un joueur en particulier ...
Fifou
Messages : 403
Inscription : 12 nov. 2015, 20:50

Re: Louis Dupichot

Message par Fifou » 05 déc. 2016, 12:14

AbaRa a écrit :La défense de Dupichot n'est pas tip top, on ne connait pas ces capacités sous les ballons haut et ni le niveau de son jeu au pied ...
Il jouait arrière chez les espoirs mais avec les pro cela n'a rien à voir.
Il a joué à l'aile et à l'arrière chez les espoirs. Uniquement à l'aile en pro si je ne me trompe pas.

chomelaregle
Messages : 5037
Inscription : 21 déc. 2009, 10:57

Re: Louis Dupichot

Message par chomelaregle » 05 déc. 2016, 12:48

Il se fait remarquer en tout cas, il fait parler de lui.
Faudra que Jacky penser a lui faire un contrat béton et verrouillé.

Anonyme du 92
Messages : 1082
Inscription : 04 sept. 2014, 15:13

Re: Louis Dupichot

Message par Anonyme du 92 » 05 déc. 2016, 15:28

chomelaregle a écrit :Il se fait remarquer en tout cas, il fait parler de lui.
Faudra que Jacky penser a lui faire un contrat béton et verrouillé.
Il est déjà sous contrat pour encore deux ans.

Avatar de l’utilisateur
dhammadanam
Messages : 1436
Inscription : 08 déc. 2015, 18:55

Re: Louis Dupichot

Message par dhammadanam » 31 déc. 2016, 13:35

Image

Image
.Image.

chomelaregle
Messages : 5037
Inscription : 21 déc. 2009, 10:57

Re: Louis Dupichot

Message par chomelaregle » 31 déc. 2016, 15:53

ce mec ne reviendra jamais... les entraineurs du Racing se foutent de sa tronche.

dorgda
Messages : 9199
Inscription : 27 déc. 2011, 17:36

Re: Louis Dupichot

Message par dorgda » 22 mars 2017, 17:05

Ailier ou arrière selon les envies, Louis Dupichot fait partie des satisfactions paloises. Le club du Béarn doit d’ailleurs son classement actuel à des espoirs français de sa trempe. Portrait.

Prêté par le Racing 92, Louis Dupichot (21 ans) est devenu un incontournable du côté de Pau. Une belle revanche pour celui qui n’a pas eu les joies des sélections jeunes, car à l’heure actuelle, parmi les ailiers de sa génération (le Toulousain Arthur Bonneval et l'Albigeois Lucas Blanc entre autres), il est celui qui accumule le plus de temps de jeu dans l’élite. Auteur de 3 essais (décisifs dans les matchs clés), Louis Dupichot se distingue surtout par ses courses chaloupées et sa hargne au contact, lui permettant d’avancer malgré un gabarit modeste (1,83 m, 86 kg). Rien d’étonnant au fait qu’il soit l’un des acteurs majeurs du sacre des espoirs du Racing 92 en 2015, et qu’il ait participé à la conquête du Brennus chez les pros un an plus tard.
Progrès tardifs mais exponentiels

Une progression qui s’est faite sur le tard, à l’instar d’un Charles Ollivon lui aussi boudé par les sélections jeunes, mais à la vingtaine florissante Dupichot pourrait vivre une deuxième phase finale consécutive, cette fois-ci dans la peau d’un titulaire. Pendant que le Racing croule sous les affaires et prend du retard au classement, son ailier, qui reviendra au bercail la saison prochaine, réalise ainsi le parcours initiatique parfait avec un club que l’on n’attendait pas à ce niveau. En même temps, qui attendait Quentin Lespiaucq, Malik Hamadache, Fabrice Metz (certes déjà appelé par le XV de France lors de la dernière tournée estivale) et Quentin Daubagna à ce niveau ? Dans le sillage de ses jeunes joueurs à fort potentiel, la Section Paloise s’est mise au niveau des RC Toulon et Castres Olympique. D’ailleurs, la Section n’est pas sans rappeler le CO, un club comptant sur une dimension collective forte et l’émergence de grands espoirs.
Et la suite ?

Arrivera l’heure du choix. S’il se doutait, en signant à Pau, qu’il allait avoir plus de temps de jeu aux vues des qualités déjà aperçues la saison précédente avec le Racing, Dupichot ne s’attendait sûrement pas à évoluer un, voire deux crans au-dessus de son ancien club. Et futur, puisque sauf contretemps Louis Dupichot redeviendra francilien la saison prochaine. Pour exploser encore plus ? Rien n’est moins sûr avec la concurrence des Rockocoko, Thomas, Andreu et Imhoff, très attaché au club et qui pourrait prolonger. Cependant, Dupichot reviendrait avec une nouvelle dimension, à coup sûr. Créateur comme finisseur, «Petit Louis» connait une progression exponentielle qui pourrait l’emmener à frapper aux portes du XV de France, à l’image des Rochelais Gabriel Lacroix (finisseur) et Vincent Rattez (créateur). Le verra-t-on au plus haut niveau ? Disparaîtra-t-il des radars ? L’avenir nous le dira.
Pour s'il revient c'est pour etre numeros un car peut etre mis a part Imhoff tous les autres sont en dessous

dorgda
Messages : 9199
Inscription : 27 déc. 2011, 17:36

Re: Louis Dupichot

Message par dorgda » 06 avr. 2017, 09:28

Le Racing compte sur Dupichot
A La Une Rugby
Publié le 06/04/2017 à 3h39.

Louis Dupichot est la cible des attentions de Laurent Labit. photo david le deodic
Laurent Labit, l’entraîneur des arrières du Racing, assure que l’ailier prêté à la Section rentre dans ses plans.

Denys Kappès-Grangé

d.kappes-grange@sudouest.fr

C’est une courte vidéo réalisée par la Section pour annoncer le double déplacement en région parisienne : d’abord au Racing, dimanche (12 h 30), puis au Stade Français, le samedi 15 avril prochain (18 h 30). Elle met en scène Louis Dupichot (21 ans), né et formé à Paris, à qui il est demandé auquel de ces deux clubs va sa préférence. « Le Racing ! C’est le club qui m’a fait vibrer. Je ne sais toujours pas où je serai l’année prochaine, mais c’est normal. »

Au détour de sa réponse, l’ailier qui a été prêté pour une saison à Pau et qui doit normalement retourner chez les champions de France, glisse donc qu’un doute subsiste quant à son avenir. Mais cela ne semble pas vraiment être le cas dans l’esprit de Laurent Labit, entraîneur en charge des arrières du club francilien.

Interrogé hier, le technicien est catégorique : « Très clairement, je lui ai dit qu’il est compté dans l’effectif du Racing pour les deux saisons à venir. Pour moi, il est hors de question qu’il ne soit pas au Racing 92 au 1er juillet de cette saison. » Une détermination de nature à doucher les espoirs des Palois. Convaincus par les prestations de Louis Dupichot (3 essais, 16 matchs de Top 14), les dirigeants de la Section ont en effet martelé à maintes reprises leur volonté de conserver ce joueur passé du statut d’espoir à celui de cadre en moins d’une saison.

Bernard Pontneau, président de la Section, l’a répété une fois encore au « Midi Olympique » lundi dernier : « On souhaite clairement le conserver. J’en ai parlé à Jacky Lorenzetti plusieurs fois, la balle est dans son camp. » Évidemment, le temps joue en faveur de l’homme fort du Racing dans ce dossier…

Puisque Louis Dupichot a encore deux ans de contrat à honorer avec le club francilien, le président palois ne peut que mettre en avant la volonté du joueur : « Il a émis son envie de rester. » Et cela même s’il s’est toujours bien gardé d’aborder le sujet publiquement…

Fibre affective et séduction

Laurent Labit, qui a rencontré le joueur à trois reprises cette saison, n’ignore rien de ces débats. Et il dégaine un argument simple lorsque lui sont opposés les propos de Bernard Pontneau : « Si le joueur ne souhaitait pas revenir au club, le président sait comment ça se passe : il y a deux ans de contrat chez nous à racheter plus les années de formation. Mais je pense que ça n’en arrivera pas là. »

Une sortie dans le but de peser sur la décision de Louis Dupichot ? Ce n’est pas exclu. En tout cas, Laurent Labit en profite pour marteler son attachement à Louis Dupichot malgré une saison de prêt : « J’étais un peu déçu parce que je voulais le conserver. […] Quand je vois les matchs qu’il fait cette saison, il peut jouer chez nous à coup sûr. »

Et la volonté du joueur de s’inscrire dans la durée à Pau ? Laurent Labit en prend acte, mais il met aussitôt en avant l’avenir que lui propose le Racing : « Je veux le faire travailler à l’arrière, le mettre en concurrence avec Brice Dulin, le faire travailler aussi à l’aile comme il le fait déjà. J’ai beaucoup de joueurs qui sont en fin de contrat en 2018 chez les ailiers : Teddy Thomas, Juan Imhoff, Joe Rokokocoko, Marc Andreu. Je compte bien sur Louis pour justement dès la saison prochaine, et les suivantes, être un cadre du Racing 92, le club qui l’a formé. » Ou l’art de titiller la fibre affective…

Le technicien va même jusqu’à envisager un avenir à plus long terme pour prolonger l’opération séduction : « J’ai dit à mon président que Louis était compté sur les deux saisons et voir plus puisque nous avons resigné jusqu’en 2021 (Ndlr, avec Laurent Travers). »

Blessé à la cheville lors du match face à Castres (18–12), le 12 mars dernier, Louis Dupichot ne jouera pas sur la pelouse de son club formateur dimanche (12 h 30), dans un match pourtant décisif pour la sixième place. Il n’est pas plus acquis qu’il joue lors de la réception de Brive, le 29 avril prochain, lors du dernier match à domicile de la Section cette saison. Le reverra-t-on sous le maillot de la Section ? En tout cas, les dirigeants palois ne désarment pas. Alors qu’ils croiseront Jacky Lorenzetti dimanche, ils espèrent encore des avancées la semaine prochaine. En vain ?

dorgda
Messages : 9199
Inscription : 27 déc. 2011, 17:36

Re: Louis Dupichot

Message par dorgda » 09 avr. 2017, 16:48

Après une année passée à Pau, Louis Dupichot, 21 ans, va retourner au Racing 92, son club formateur, avec lequel il est lié jusqu'en 2019. Le jeune ailier, auteur de 4 essais en 19 matches cette saison, avait reçu une proposition de la Section Paloise mais le Racing, qui compte sur lui pour évoluer notamment à l'arrière, son poste d'origine, n' a pas souhaité le libérer.

Avatar de l’utilisateur
psy78
Messages : 2168
Inscription : 28 janv. 2010, 12:45

Re: Louis Dupichot

Message par psy78 » 09 avr. 2017, 16:55

C'est une bonne nouvelle ça :)
Image

chomelaregle
Messages : 5037
Inscription : 21 déc. 2009, 10:57

Re: Louis Dupichot

Message par chomelaregle » 09 avr. 2017, 20:14

psy78 a écrit :C'est une bonne nouvelle ça :)
sauf s'il ne voulait pas revenir... :mrgreen:

Répondre